topo guide viarhôna
topo guide viarhôna

Tour du Léman et Grimpée à Novel : Etape Une : Genève Gingolph

carte-tour-lémanCette dernière bambée automnale de la saison 2017 se veut studieuse, Monsieur de la Faverges en 2017puisque nous allons vérifier comment les zotorités de la pédalie, nous emmènent autour de la grande gouille, pas celle à Basso et de Marlens, mais celle du Léman.

Ayant troqué le pét-en-l'air, pour le moule-burnes, nous partons de Champel, pour rallier les bords du lac, aux : Eaux vives, jetant au passage, un œil furtif sur les travaux du CEVA, qui semblent bien avancés ainsi que ceux de la vélo-route dite Transfrontalière qui relie Annemasse à Genève.

Nous suivons donc béatement le parcours N° 1 et 46 de la suisse à vélo , le tour du lac des cyclosportifs en mal de moyenne, et des clubs indigènes ..

C'est par la route de la rive , dite route suisse, que nous avançons dans le bruit des bagnoles :

C'est assez insupportable et stressant, à l'inverse du but recherché, malgré la bande cyclable attenante.

Cette avancée présente peu d’intérêt, le lac étant caché par les épaisses haies qui jouxtent les belles demeures ; Il eut tété plus judicieux de suivre comme nous le pratiquons habituellement le parcours N°50, qui lui, péripate de villages huppés en hameaux cosy, dans la campagne Genevoise puis vaudoise.

A Nyon, nous loupons même les flèches qui devraient nous emmener sur la route dite de la côte, et continuons, tels des cyclos tout rustres sur cette grand' route.

Nous tenterons bien quelques diversions par les chemins de traverse, en nous fourvoyant dans les bois , ou bien , au mieux sur les portails de riches propriétés .

Mon-coeur-goute-eau-ferrigineuse-de-cully-pour-la-1er-foisNous voici enfin à Lausanne par une belle piste cyclable, nous permettant d'admirer les immenses parcs de Vidy, la tour de EPFL ainsi que les nouveaux bâtiments du CIO, en construction.

Nous retrouvons le balisage N° 46 de ce tour du lac, mais négligerons de grimper dans les vignes de Lavaux, un peu fatigué, et gouterons à l'eau ferrugineuse de Cully.

Vevey, Montreux sont passés sans coup férir malgré la foire-fouille à la couillonnade des bords du lac.face-au-léman

Nous réussirons malgré tout à nous frayer un chemin, entre les badauds en goguette, stands fleuris sous les palaces, et les tonkinoises en extase devant le château de Chillon.

Nous roulottons enfin, dans le calme et retrouvons un peu de plaisir solitaire par Villeneuve, la Camargue suisse et Gingolph que nous rallions sous un crachin valaisan.

Soirée calme devant la huit Mont Blanc, à l'hôtel Le National

suite