Histoire d'une piste cyclable

par claude bandiera 14-11-2004 , maj 18-04-2017

Historique des pétitions relatives à la piste cyclable Annecy faverges

La fameuse piste cyclable qui part d'Annecy St jorioz Faverges Ugine et se prolonge un instant vers Albertville, n'est pas venue seule, il a fallu des années pour que cette idée fasse son chemin.

A la demande parfois un peu pressante des cyclistes de la région, et au travail des élus locaux, cette piste est devenue réalité .L'abandon par La Sncf de la voie ferrée qui reliait dans le temps jadis, Albertville à Faverges a permis cette réalisation.

Voici l'histoire résumée de ce combat et notamment des pétitions

  • En 1974, grâce à Mr Jean Perdoux, et Mr Charles Bosson, maire d'Annecy , la piste cyclable est réalisée entre Annecy et Bredannaz sur l'emprise de l'ancienne voie ferrée
  • En 1988, suite au décès accidentel d'un cyclotouriste albertvillois , Gilbert Pellicier, sur la route nationale 508, à la hauteur du pont du chenay, près de Faverges., une pétition signée par 250 personnes, est organisée par les clubs de Faverges et d'Albertville. Elle est envoyée aux conseillers généraux de la Savoie et Haute-savoie.
    Je n'ai pas la réponse de ces derniers. Mais rien ne bouge, même pas une bande fut elle cyclable, sur la Rn.
  • Et une génération de cyclistes a du se serrer les fesses dans cette vallée, et plusieurs cyclistes et cyclomotoristes sont morts de la connerie des dirigeants des routes d'alors, honte à eux .....
  • En 1991 Claude Bandiera, organise une réunion à Faverges, afin de pousser un peu à la roue et demande qu'une solution soit trouvée afin d'améliorer la sécurité des cyclistes entre Doussard et Faverges. Participe à cette réunion, Mr Suscillon conseiller général, Mr Jacques Dalex, maire de Faverges, Mr Bernard Bosson député excusé nous fait une lettre nous assurant de son implication sur ce dossier.
  • En 1991, Claude Bandiera, exerce ses talents de pétitionneur en écrivant au ministère des transports, suivant par 500 personnes.
  • En 1995, Claude Bandiera, exerce ses talents de pétitionneur en écrivant à Mr Bosson à nouveau et Mr Herrisson, suivant par 600 persones.
  • Entre ces dates, plusieurs courriers à Mrs Losserand, Dalex, et compagnie i e, histoire de prendre des nouvelles
  • En 1997, le dossier semblant piétiner, troisième pétition, signée par 1150 personnes est envoyée aux candidats aux élections régionales et conseillers départementaux, ainsi qu'à Mr Bosson.
  • En 2000, suite à tous ces courriers, nos responsables, et je cite entre autres "Mr Bernard Bosson, Jacques Dalex, Luc Chaffarod, Pierre Losserand ", ayant plus de poids, réussissent à lancer l'affaire.
  • La Sncf convaincue de vendre la voie désaffectée, la piste cyclable est poursuivie de Bredannaz à Doussard, Giez.
  • En 2004 le montage financier bouclé, et grâce à l'action de Mr Losserand, Le conseil général, le conseil régional, l'Europe, les souhaits des cyclos sont très largement dépassés puisque la piste sera réalisée jusqu'à Ugine. Quand à l'état français il se contentera d'encaisser la TVA dans l'affaire, baissant les impôts.

En 2005, piste jusqu'à Ugine, mais d'autres combats, attendent les cyclos impénitents ...

Voici le texte de la pétition de 1997 et signée par 1150 personnes

les clubs sous cités,et Dieu reconnaîtra les siens.....

CLAUDE BANDIERA FAVERGES                                                                           LE 8-03-1998
551 route d'Englannaz
74210 FAVERGES
Responsable sécurité
Club FFCT, des
Cyclos  de Faverges N°1413 (Reconnu par jeunesse et Sports)

A  Messieurs les candidats au poste de conseiller du canton de Faverges, auprès du Conseil général de la Haute Savoie.

Monsieur le candidat conseiller,
Vous voici candidat aux élections de conseiller, et nous vous en félicitons.
Parmi les nombreux dossiers que vous aurez à traiter, ou bien à débattre ou à soutenir, il en est un sur lequel les personnes signataires désirent connaître votre position.
Comme vous le savez, la circulation des véhicules terrestres, automobiles et  deux roues pose quelques soucis sur l'axe
Annecy Faverges, ainsi que dans Faverges et son canton.
Ce sujet, qui a été largement débattu ces dernières années, fait l'objet d'un débat d'idées, les uns étant favorables à la création d'un nouvel axe routier, les autres préférant d'autres solutions.
En tout état de cause, il semble que ce problème ne sera pas résolu avant longtemps.

Le but de cette présente lettre, est lui, de poser plus modestement le problème de la cohabitation de la circulation des deux roues et des automobiles entre Doussard et  Faverges,

sur la R.N. 508
En effet, comme vous le savez, il devient de plus en plus problématique de circuler à deux roues de Doussard à Faverges et surtout de
Doussard à Giez. (KM 60 au KM 62) (seule voie possible actuelle dans ce goulet, ou circulent 20.000 Véhicules / jour (source DDE))).
Or des solutions simples et relativement peu coûteuses existent, en regard des sommes généralement allouées aux travaux de voiries.
La solution qui s'impose et reconnue par tous, et d'ailleurs préconisée, et soutenue par Mr Bernard Bosson, est la réalisation d'une voie cyclable sur l'actuelle voie ferrée entre
Doussard et Giez.(Coût 3 MF + aménagement carrefour de Giez 1 MF, soit au total 4 MF)
C'est pourquoi, par la présente, les personnes sous signées, vous demandent en tant que candidat au poste de conseiller de la Haute Savoie, que comptez vous faire pour faire avancer , et donner un
caractère prioritaire à ce dossier lorsque vous serez élu ?
Nous vous prions d'agréer, Monsieur le candidat conseiller,  nos respectueuses salutations.